Dans Dégustations/ Thé noir

Confiture de bleuets de David’s Tea

Aujourd’hui, en cette fin de février, j’ai décidé de déguster un thé qui me rappelait bien des souvenirs. Je le dégustais du temps où j’étais étudiante en techniques de la documentation, et que je traînais mon gros thermos partout. Puis, ce thé a fini par disparaître pour des raisons que j’ignore, pour revenir à l’automne dernier sur le site de la compagnie.

C’est un thé noir aromatisé, et il se nomme « Confiture de bleuets » de David’s Tea. J’ai décidé de l’acheter sur le site afin de savoir si j’allais l’apprécier de nouveau. Ce thé était l’un de mes préférés à l’époque, car je goûtais pleinement les bleuets (à ne pas confondre avec les myrtilles même si les deux se ressemblent) et je ne le trouvais pas trop acidulé. Mais est-il toujours aussi bon de mon point de vue ?

La dégustation

En ouvrant le pot, je sens une odeur acidulée et un peu sucrée. À la vue, je vois du thé noir torsadé de différentes longueurs, des petits fruits séchés et des pétales de fleurs.

Détails d’infusion
Ingrédients : thé noir biologique (de quel pays ?), cassis biologique, bleuets biologiques, baies de sureau biologiques, arôme naturel biologique de bleuet, arôme biologique de framboise, pétales de centaurée bleuet, extrait de stévia biologique.   
Instrument : théière en verre de 200 ml
Temps : 3 minutes
Eau : 95 °C
Quantité : 1 cuillère de thé

Après l’infusion, je sens dans la théière les fruits cuits (surtout les bleuets), un arôme acidulé et un peu sucré. C’est assez similaire dans le pichet, mais c’est plus doux. Les feuilles sont toutes déroulées et brunâtres ; alors que la liqueur est devenue cuivrée. Au goût, c’est sucré sur le coup et je reconnais le stévia. Ensuite, je prends une autre gorgée : je goûte un peu aux bleuets, mais je remarque que le stévia prend le dessus. Je tente une troisième fois, et il y a la saveur des bleuets avec sa touche acidulée. Mais encore une fois, le stévia vient envahir ma bouche. Je continue la dégustation, et le stévia est tellement intense que je ne goûte plus rien.

Finalement…

Comme je l’ai mentionné plus haut, il fut l’un de mes thés préférés il y a plusieurs années, car le bleuet est mon fruit préféré. Mais aujourd’hui, c’est une déception… Je ne sais pas si David’s Tea a augmenté le stévia dans le mélange, mais c’est tout ce que je goûtais durant la dégustation. Oui, je percevais le bleuet. Mais c’était trop peu par rapport aux arômes qui s’y dégageaient. Le stévia a complètement coupé le goût des bleuets et à la fin, je ne goûtais plus rien. Bref, il faut croire que les goûts changent avec le temps, et ce thé en est la preuve.

Note
2/5

Vous pourriez aimer aussi