Dans Dégustations/ Thé vert/ Thé wulong

Quatre thés glacés d’Ito En

Récemment, j’ai fait quelques achats en ville, dont les thés aux perles, et ce que je vais vous présenter maintenant, c’est-à-dire des thés glacés commerciaux. L’idée d’écrire un article sur cela m’est venue lorsque j’en ai bu une bouteille quelques semaines plus tôt. J’avais constaté que le goût était bien différent des autres marques, car il n’y avait pas de sucre et je goûtais réellement au vrai thé.

Donc, aujourd’hui, je vais commenter quatre thés glacés de la marque japonaise ITOEN. C’est une entreprise qui a été fondée en 1966, et ils se spécialisent dans la vente de thé vert. Ils sont également connus pour avoir commercialisé le thé glacé en bouteille dans les années 80. Et au moment d’écrire ces lignes, ils sont présents dans une trentaine de pays à travers le monde.

Thé vert au jasmin d’ITOEN

Thé vert au jasmin

Visuel

Il a un joli « look » très féminin, avec ses teintes roses et bleues sur fond blanc. Il y a des fleurs qui entourent le nom du produit. Et sans même lire le nom, je peux déjà dire qu’il s’agit d’un thé au goût floral. Personnellement, c’est celui que je trouve le plus beau.

Odeur

Les arômes sont assez discrets dans la bouteille. Cependant, c’est tout le contraire dans mon verre : le jasmin domine, et je sens très peu le thé vert.

Goût et la texture

Dès la première gorgée, l’on goûte bien au thé et au jasmin. Il y a une bonne longueur en bouche. Par la suite, le jasmin a tendance à vouloir être dominant. Mais le thé coupe et redonne cet équilibre, car il est toujours présent.

Conclusion

On goûte bien aux ingrédients, soit le thé et le jasmin. Mais pour ma part, je trouve que les thés au jasmin (en général) sont trop parfumés. Et même si celui-ci est froid, il n’y échappe pas. Néanmoins, j’ai quand même remarqué le goût du thé vert.

Golden Oolong Tea d’ITOEN

Golden Oolong Tea

Visuel

L’emballage est rouge et doré. De mon point de vue, il fait référence non seulement à la couleur du thé oolong à faible oxydation (jaune doré), mais aussi à la provenance de ces thés (Chine).

Odeur

Ensuite, les arômes sont délicats autant dans la bouteille que dans le verre. Néanmoins, je parviens à sentir une odeur florale avec une petite touche épicée et sucrée.

Goût et la texture

D’abord, le thé oolong est présent dès la première gorgée. Il est floral (fleurs blanches), mais les saveurs ne sont pas aussi intenses que celui au jasmin. Je remarque d’ailleurs un arrière-goût délicat de cannelle. Il y a une bonne longueur en bouche et il n’est pas trop amer.

Conclusion

C’est un thé glacé très doux au goût avec des notes florales. Si l’on porte bien attention, on peut même remarquer cette petite touche sucrée et épicée (cannelle). Il n’y a pas beaucoup d’amertume et j’ai même trouvé qu’il se boit mieux que celui au jasmin.

Oi Ocha Hojicha d’ITOEN

Oi Ocha Hojicha

Visuel

Le fond est orange avec des caractères japonais et en anglais. Le logo de la compagnie est en haut. Rien d’extravagant. Mais cette couleur attire l’œil, et montre qu’il s’agit d’un thé hojicha (mais plus en version chaude, car sa liqueur est normalement dorée et non jaune vert).

Odeur

Je sens des arômes torréfiés, de noisettes et un peu de la châtaigne. Par contre, c’est plutôt subtil dans la bouteille.

Goût et texture

Il y a une texture crémeuse dès la première gorgée, mais cela ne reste pas. La torréfaction est très forte et rend le tout plutôt rond en bouche. Je goûte bien aux noisettes et à la châtaigne, puis un peu le cacao. Il y a également une bonne longueur en bouche.

Conclusion

Si vous aimez le café bien fort, vous allez peut-être aimer celui-ci. En effet, on goûte bien la torréfaction avec des notes de noisettes et de châtaigne. Il est assez intense en bouche, mais on goûte bien au thé. Et si l’on porte bien attention, il y a aussi un goût de cacao assez délicat, mais qui apporte une toute petite touche sucrée.

Oi Ocha Koicha d’ITOEN

Oi Ocha Koicha

Visuel

La couleur de l’emballage représente bien ce matcha particulier lorsqu’il est bien fait : un beau vert forêt.

Odeur

Si les trois autres bouteilles dégageaient des arômes subtils, celui-ci c’est tout le contraire ! Je sens bien le matcha. Et c’est encore plus corsé dans mon verre.

Goût et texture

Dès la première gorgée, l’amertume est bien présente. Je le trouve un peu plus crémeux comme texture par rapport aux trois autres thés glacés. Il y a un goût herbacé avec des notes marines.

Conclusion

En lisant les informations sur le site, je me suis bien douté qu’il serait assez corsé à boire ! C’est d’ailleurs le dernier que j’aie bu de ces thés glacés. C’est un thé qui surprend par son amertume. Mais, si l’on porte attention, il y a des notes herbacées fraîches et des notes d’algues.

Finalement…

Ces thés peuvent être des options si vous n’avez pas le temps de vous en faire à la maison. Ils ne contiennent pas de sucre ; uniquement du thé infusé dans de l’eau. De plus, en étant en bouteille, ils peuvent être consommés partout, même en voyage.

Cependant, si vous n’êtes pas habitué à boire du thé sans sucre, je vous recommande d’essayer avec des thés plus doux comme celui au jasmin ou bien le « Golden Oolong ». Mais si vous êtes de type aventurier, vous pourriez aimer le hojicha glacé, ou bien le koicha avec son goût particulier.

Vous pourriez aimer aussi