Dans Dégustations/ Thé blanc

Jingning Yin Zhen de Camellia Sinensis

Il fait très chaud en ville au moment d’écrire ces lignes. C’est donc une excellente période pour boire des thés verts et blancs. Récemment, j’en ai présenté quelques-uns sur le blogue, et je me suis dit que j’allais encore le faire aujourd’hui. (À vrai dire, je voulais présenter un wulong.)

Mais avant que vous poursuiviez votre lecture, j’envisage de publier à la fin du mois un article sur quelques petits projets pour la saison estivale. J’ai effleuré le sujet lors de ma courte pause. Cependant, je peux vous dire que je vais bien m’amuser avec ces articles reliés « Autour du thé ». Surveillez les réseaux sociaux et le blogue pour la suite !

Alors, le thé que je vous présente dès à présent est un thé blanc chinois : le Jingning Yin Zhen de Camellia Sinensis. Selon le site, son nom en français signifie « aiguille d’argent ». Issu du cultivar Fuding Da Bai, il a été produit dans la région du Zhejiang (quoique ce n’est pas mentionné clairement ; on le désigne par une carte).

La dégustation

En ouvrant le sac, je sens des odeurs herbacées et d’avoine, avec une petite touche florale. À la vue, ce sont des bourgeons longs, de couleur argenté et vert. C’est duveteux au toucher.

Détails d’infusion
instruments : bécher (400 ml) et tasse
eau : 75°C
quantité : 4,8 grammes
temps : 6 minutes ; 7 minutes
technique : moderne

Première infusion

Après l’infusion, je sens dans le bécher des arômes fruités (surtout la banane) et floraux. Cependant, c’est assez discret dans ma tasse : je sens un peu les bananes, et par la suite, une pointe herbacée. La liqueur est jaune transparent. Quant aux feuilles, devenues vertes, elles ne sont pas pleinement déroulées. Enfin, au goût, c’est un peu délicat et herbacé avec des pics fruités (mûres cette fois-ci, et bananes). La texture est un peu huileuse, mais on sent bien les saveurs en bouche. Par la suite, je perçois l’avoine avec un arrière-goût mentholé. Il deviendra plus dominant à force de le boire, et l’arrière-goût deviendra plutôt sucré.

Deuxième infusion

Dans le bécher, les arômes diffèrent de la première infusion : je sens maintenant l’avoine et un peu les fleurs. Mais dans la tasse, je ne remarque pas de changement. Il en a ainsi pour la couleur de la liqueur et l’apparence des feuilles qui n’ont pas été modifiées. Par contre, au goût, c’est très délicat avec quelques pics mentholés.

Finalement…

C’est un thé blanc qui présente des arômes et saveurs que l’on retrouve beaucoup dans cette famille : herbacés et floraux. Mais ce qui est intéressant, c’est de percevoir de l’avoine et surtout des bananes. Il est rafraîchissant à boire, mais il reste néanmoins délicat. De mon point de vue, il faut se concentrer un peu pour goûter pleinement à ce thé. Et d’ailleurs, même si c’est un thé que l’on peut boire le matin ou l’après-midi, j’aime bien boire ces thés tranquillement. Bref, si vous recherchez un thé pour cette période de l’année, celui-ci est intéressant à découvrir.

Note
3,5/5

Vous pourriez aimer aussi