Dans Dégustations/ Thé vert

Thés glacés: Fuding Mao Jian de Cha Yi et Yuzu de Lupicia

Cette semaine, je vous présente deux thés verts glacés ; l’un provenant d’une compagnie québécoise (Cha Yi) et l’autre d’une compagnie japonaise (Lupicia). Encore une fois, j’ai infusé mes thés selon les méthodes que je vous ai présentées au début de l’été. Puis, j’ai choisi deux thés verts afin de vous montrer qu’il est possible de faire du thé en version glacée. Et les résultats sont très différents : le premier est plutôt herbacé et salé, tandis que le second est plutôt acidulé. Je vous les présente à l’instant.

Fuding Mao Jian de Cha Yi

Fuding Mao Jian de Cha Yi (thé vert chinois)

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai plus l’habitude de faire des thés noirs glacés. Je me suis rappelé qu’il est possible d’en faire avec du thé vert (notamment avec du kukicha). J’ai donc cherché dans ma liste et tenté de trouver un thé vert nature plutôt délicat (trop pour mon conjoint !) parce que je voulais déguster quelque chose d’agréable.

Pendant le confinement, j’ai passé une commande de thés chez Cha Yi, une compagnie de Gatineau (près d’Ottawa). Ils sont spécialisés dans la vente de thés nature, avec quelques créations de thés aromatisés et d’infusions. Le thé vert que je vous présente provient de la région du Fujian en Chine. 1

En ouvrant le sac, je vois des feuilles vertes. Elles sont petites et torsadées. De plus, il y a une douce odeur herbacée (basilic) avec quelques pics un peu amers.

Détails d’infusion
Ingrédients : thé vert chinois
Quantité : 7 grammes (séparé en 2 sachets) pour 1,5 litre d’eau
Temps : environ 10 heures
Infusion : longue et eau froide

Après cette longue infusion, je vois bien que le thé a infusé, car la liqueur est jaune. Je m’attendais plutôt à un jaune très pâle. En versant le thé dans mon verre, je sens une odeur délicate d’herbes. Mais y portant attention, il est aussi acidulé et présente même quelques pics fruités. Au goût, les herbes sont évidemment présentes. Je détecte aussi un peu d’amertume, un goût salé qui me rappelle le nori et les épinards. C’est très peu acidulé, mais il se boit bien.

Bref, c’est un thé vert glacé assez délicat au goût avec un peu d’amertume. Il est rafraîchissant et il se boit bien. Si au début il est plutôt salé, il devient sucré vers la fin de la dégustation. Et je dirais même que si l’on porte vraiment attention à la dégustation, on peut reconnaître le goût des fruits exotiques comme la mangue. Cependant, comme il s’agit d’un thé herbacé et salé en général, je vois en accompagnement de petites bouchées salées. J’ai bien hâte de le comparer avec sa version chaude.

Note
3,5/5

Yuzu de Lupicia

Yuzu de Lupicia (thé vert fait à partir de sencha)

En mars dernier, j’avais commenté ce thé dans sa version chaude. Je vous présente maintenant sa version froide. Le but est évidemment de le comparer afin de voir s’il y aura des variantes. Et puis, le yuzu, c’est très rafraîchissant ! Mais si vous ne savez pas ce qu’est le yuzu, je vous invite à lire mon article où je parle de cet agrume asiatique.

Concernant ce thé, il provient de Lupicia, une entreprise japonaise qui a des boutiques dans quelques pays, dont la France, et qui se spécialise surtout dans la vente de thés aromatisés. C’est d’ailleurs grâce à un échange avec une amie française que j’ai pu l’obtenir.

Alors, passons à la dégustation. Tout comme la version chaude, il n’y a pas de changement quant à ses arômes et à l’apparence du thé : une odeur fraîche, délicate et légèrement acidulée avec des feuilles d’un vert sombre (sencha) qui sont petites et mélangées à des écorces de yuzu.

Détails d’infusion
Ingrédients : thé vert japonais (sencha), yuzu, arômes
Instrument : infuseur magique de David’s Tea
Quantité : 2 cuillères pour environ 500 ml
Temps : 2 minutes
Infusion : moderne

Une fois infusée, je sens le thé vert, mais le yuzu est plutôt délicat. Je dois attendre que les glaces fondent pour le détecter. La liqueur a une belle teinte de jaune vert. Au goût, et tout comme en thé chaud, je goûte bien au thé vert avec ses notes salées qui disparaît aussitôt pour laisser place au yuzu. Le fruit devient même plus dominant ici et il n’est pas très acidulé. Cependant, l’umami n’est pas vraiment présent.

Enfin, il est tout aussi bon en thé glacé qu’en thé chaud. Mais personnellement, je le préfère dans cette version-ci. On goûte bien au thé vert japonais, et comme je l’ai mentionné, le yuzu domine, mais pas au point d’envahir tout dans la bouche. Il y a donc un équilibre à mon avis. Le thé est moins salé, cependant la présence de l’umami est discrète. Finalement, c’est un thé rafraîchissant qui se boit bien.

Note
4/5

---------------------------------------------------------------------------
Notes
  1. On ne mentionne pas ces informations sur le site ; j’ai dû faire une petite recherche à partir du nom.[]
---------------------------------------------------------------------------

Vous pourriez aimer aussi