Dans Informations sur le thé

Thé parfumé et thé aromatisé

Récemment, je regardais deux thés et je me demandais lequel j’allais choisir pour la dégustation. Devant moi, il y avait un thé parfumé et un thé aromatisé. Ce que j’ai choisi de boire n’a pas d’importance. Cependant, si au goût les deux thés sont similaires, c’est-à-dire que je ne goûte pas seulement au thé, mais à d’autres ingrédients (par exemple : épices, fruits ou fleurs), leurs fabrications sont bien différentes. C’est ce que je vous propose aujourd’hui comme article : comment reconnaître un thé parfumé d’un thé aromatisé.

Thé parfumé

Bon, il faut comprendre que le thé nature a déjà un parfum naturel. Mais ce à quoi je fais référence, c’est de mettre du thé avec un autre élément de la nature, le plus souvent des fleurs. Les feuilles de thé sont mélangées avec des fleurs fraîches (par exemple : du jasmin, de la rose, du lotus ou du chrysanthème) dans un grand panier en bambou, et pendant toute la nuit, ils sont brassés de manière régulière. Au matin, on retire les fleurs avec minutie pour être remplacé par de nouvelles fleurs, plus fraîches. On répète le processus entre trois et cinq fois avant d’obtenir des résultats concluants. 1 En Chine, l’art de parfumer le thé aurait pris naissance durant la dynastie Song (960-1279), avec le thé au jasmin (donc le plus ancien thé parfumé de l’histoire).

Puis, parfumer le thé avec des épices fonctionne également, car le thé absorbe facilement les arômes et saveurs. Mais selon mes lectures, le masala chai est un mélange qui date de plus de 5000 ans. L’ajout du thé noir et du lait date du 19e siècle, pour devenir populaire au 20e siècle : le thé coûtait cher, donc les marchands le mélangeaient avec les épices comme la cardamome ou bien la cannelle.

Thé aromatisé

Dans ce cas-ci, on a ajouté une substance aromatique au thé. Je cite le blogue d’Unami : « pour [les] produire […] on pulvérise dans un tambour rotatif des arômes issus de matières premières naturelles, sous forme d’essences, de concentrés ou d’huiles essentielles » 2. Mais il est tout à fait possible de créer des arômes de synthèse : certains ingrédients, dont les fruits, sont plus faciles à les reconstituer de cette façon, car ils reproduisent fidèlement le parfum principal des arômes naturels. Cependant, il ne faut pas le confondre avec les arômes artificiels, qui sont chimiquement créés et qui ont pourtant le même goût que la molécule naturelle d’un fruit par exemple. Est-ce qu’il est aussi utilisé dans les thés aromatisés ? Oui, car non seulement ils ont les mêmes saveurs que s’ils étaient faits naturellement, mais ils sont aussi utilisés afin de réduire les coûts de production.

Le premier thé à être aromatisé est l’Earl Grey, au 19e siècle. Il existe différentes légendes sur sa création (que je parlerais probablement dans un futur article), mais la recette de base est que le thé a été mis en contact avec de l’huile essentielle de bergamote. Cependant, c’est dans les années 1960 que le thé aromatisé devint populaire avec l’apparition des arômes alimentaires et des techniques de fixation.

Peut-on créer nos propres thés parfumés ou aromatisés ?

La réponse est oui. D’ailleurs en novembre dernier, j’ai tenté de créer mon propre thé de Noël, fait à partir d’épices et de zeste d’agrumes. Néanmoins, j’ai quand même tenté de faire d’autres recherches à savoir si l’aromatiser soi-même (« homemade ») était faisable. J’ai trouvé quelques liens que je vais ajouter à la liste de sources, mais notez que je n’ai pas essayé ces recettes, donc je ne peux pas vous dire si cela est suffisant ou pas.

Dernière chose : sachez qu’il est possible de mettre des parfums naturels avec des parfums de synthèse. C’est ce qu’on appelle un « blend » et il y en a pour tous les goûts. Par exemple, je suis en train de déguster un thé où des pétales de fleurs ont été mélangés à des saveurs gourmandes, et je goûte bien aux deux ingrédients principaux.

Pour conclure, j’espère que ce court texte vous aura donné une idée de cette différenciation entre un thé parfumé et un thé aromatisé. Évidemment, ce n’est pas toujours simple, mais de savoir quelques notions de base vous permettra peut-être d’être plus sélectif dans vos choix de thé.

Photo par Marco Secchi sur Unsplash

Sources

-Thé de la Pagode – Histoire des thés aromatisés [consulté le 14 février 2021].
– Compagnie Coloniale – Histoire de thé: L’histoire ancestrale du thé au jasmin [consulté le 14 février 2021].
– Teatulia – What is Chai Tea? [consulté le 14 février 2021].
– The Spruce Eats – The history of masala chai [consulté le 14 février 2021].
– Le blog d’Unami – Thé parfumé ou thé aromatisé? [consulté le 14 février 2021].
– Au Paradis du thé – Thé aromatisé et thé parfumé: quelle différence? [consulté le 14 février 2021].
– Shang Tea – Scenting, blending and flavouring tea [consulté le 14 février 2021].
– Royal Tips – The story of Earl Grey, bergamot flavoured tea [consulté le 14 février 2021].
– Dominion Tea – Scented Tea: Creating exquisite tea aromas [consulté le 14 février 2021].

Lectures

– Malindo – Comment aromatiser son thé ? [consulté le 14 février 2021].
– Seven Cups – Scented Tea [consulté le 14 février 2021].
– Fraîchement Pressé – Des idées parfaites pour créer vos propres mélanges de thé! [consulté le 14 février 2021].
– Plante Essentielle – Un thé aromatisé maison aux huiles essentielles [consulté le 14 février 2021].
– Tea Guardian – Modified Teas: Scenting [consulté le 14 février 2021]

---------------------------------------------------------------------------
Notes
  1. Source: Thé de la Pagode – « Histoire des thés aromatisés » – lien dans la section sources.[]
  2. Source: Le blog d’Unami – Thé parfumé ou thé aromatisé? – lien dans la section sources[]
---------------------------------------------------------------------------

Vous pourriez aimer aussi