Dans Dégustations/ Thé noir

Jin Hao de Sebz Thé

L’hiver a cet avantage de me permettre de boire plus de thés chauds. C’est un fait, et tous ceux qui me connaissent savent que cette saison n’est pas ma préférée malgré tout. Récemment, j’ai dégusté un thé noir de Chine qui est assez connu à mon avis. Si je me base sur son nom en anglais (Golden Monkey), je l’ai déjà dégusté et commenté deux autres fois : celui d’Adagio Tea en décembre dernier et en 2019 avec celui de Camellia Sinensis. 1

Cette fois-ci, ce Jin Hao provient de Sebz, une boutique de thé à Québec. C’est un échantillon que j’aie reçu de la boîte de thé « Grands Crus » du Festival de Thé 2020. Puis, son nom signifie « Singe Doré », car les pointes dorées du thé ressemblent à des griffes de singe et il provient de la région du Fujian en Chine.

La dégustation

En ouvrant le petit sachet, je sens une odeur maltée, de miel et de fleurs. À la vue, c’est un mélange de feuilles noires oxydées et de bourgeons dorés. Elles sont longues et torsadées.

Détails d’infusion
instruments : gaiwan (100 ml) et coupe
eau : 90 °C
quantité : 2 grammes
temps : 25 secondes ; 15 secondes ; 25 secondes ; 35 secondes
technique : gong fu cha

Première infusion
Il y a une odeur maltée, miellée et boisée. La liqueur est ambrée ; tandis que les feuilles sont devenues brunâtres et elles sont en partie déroulées. Au goût, c’est doux avec une texture crémeuse. Il y a des saveurs de miel, de fruits cuits avec des pics de fleurs. Je perçois également une pointe de cacao.

Deuxième infusion
Les arômes ne changent pas vraiment. Mais je remarque que la liqueur est ambrée plus foncée, et les feuilles sont toutes déroulées. Au goût, la texture a changé : c’est devenu lisse. La saveur est moins florale et moins boisée, mais le miel est toujours présent avec cette pointe de cacao en bouche.

Troisième infusion
Je sens une odeur de boisé et miellée, mais c’est très délicat. La liqueur et l’apparence des feuilles ne changent pas. Lorsque je le déguste, je remarque qu’il est plutôt boisé. Les notes miellées et florales sont assez discrètes, et le cacao a disparu. Il y a aussi présence d’une légère astringence.

Quatrième infusion
L’odeur boisée est assez délicate et je ne perçois pas le miel. Au goût, l’astringence est plus forte et les saveurs boisées sont très faibles. Néanmoins, je le trouve plus sucré.

Finalement…

La première infusion laissait l’impression de boire un thé bien harmonieux avec des notes boisées, florales et miellées avec une texture crémeuse. Cependant, il perd en intensité dès que j’infuse ce thé une seconde fois. Et ce côté crémeux disparaît pour laisser place à une texture lisse. Il reste cependant stable pour les autres infusions, malgré l’apparition de l’astringence. Puis, la dégustation se termine avec un thé sucré. Bref, c’est un thé que l’on apprécie pour ses notes boisées et miellées. Et pour ma part, je l’ai dégusté lentement par un après-midi froid.

Note
3,5/5

---------------------------------------------------------------------------
Notes
  1. mais les deux le nomment « Jin Hou » alors que Sebz le nomme « Jin Hao ». Est-ce le même ?[]
---------------------------------------------------------------------------

Vous pourriez aimer aussi