1 Dans Informations sur le thé

La conservation et le rangement du thé

En mars dernier, j’avais écrit un article afin de vous présenter ma méthode de classement intellectuel pour les thés. C’était (et c’est toujours) une façon de mieux repérer ce que je possède en général, et cela me permet de voir d’un vif coup d’œil ce qui a été publié sur mon blogue. Maintenant, nous allons aborder la conservation et le rangement du thé.

Mais pourquoi aborder ce sujet alors qu’il existe de nombreux sites (mais très peu de blogues…) qui en parlent ? Parce que justement, c’est important ! Si vous voulez garder vos thés le plus longtemps possible, et de vous dire que vous avez fait un bon achat, je vous suggère de vous rappeler ces faits (et ceci est valable même pour les thés aromatisés) :

  • Le thé n’aime pas l’humidité : les feuilles sont poreuses et peuvent absorber l’humidité et changer les arômes. (Ceci exclut le puerh ou les thés vieillis)
  • Le thé n’aime pas la chaleur excessive : selon Lupicia, si les feuilles sont « exposées à des températures trop élevées, [elles] vont se dessécher, ce qui rendra difficile leur manipulation et leur infusion car elles vont s’émietter et perdront de leur arôme. » 1
  • Le thé est sensible à la lumière : exposer aux rayons du soleil, le thé peut perdre son parfum et favoriser l’oxydation (surtout les thés blancs et les thés verts)
  • Le thé est sensible aux odeurs : très sensible, le thé absorbe tout
  • L’air est un ennemi du thé : tout simplement parce que combiné avec la lumière et la chaleur, cela va oxyder vos feuilles et elles vont devenir fades.

Donc pour conserver vos thés, il faut un endroit frais, sec, à l’abri de la lumière, de l’air et des odeurs. Alors, ne mettez pas vos thés dans l’armoire à épices ! En fait, je dirais même qu’il est préférable d’éviter la cuisine, si possible. Il y a trop d’odeurs, et ça serait dommage de gaspiller cela parce qu’il goûterait tout, sauf le thé. Où conserver les thés dans ce cas ? Personnellement, je mets mes thés dans mon bureau : d’un coin, il y a les thés aromatisés et de l’autre, les thés aromatisés.

Comment les conserver ? Le plus simple est de les garder dans leurs sacs d’origine s’ils sont refermables. Dans le cas contraire, privilégiez les contenants hermétiques et inoxydables (« stainless ») en métal ou bien en bois. Personnellement, je préfère les boîtes en métal, car le thé pourrait laisser une odeur dans le bois. Cependant, évitez le plastique, car le thé prendrait son odeur avec le temps. Si c’est le seul moyen que vous possédez pour le conserver (par exemple, vous avez reçu un échantillon), ouvrez le sac et faites-le aérer pendant plusieurs heures avant de la consommer.

Boîte à thé washi (papier japonais)

Pendant combien de temps puis-je conserver les thés ? Pour les thés aromatisés, certains peuvent se conserver jusqu’à deux ans. (Néanmoins, j’ai remarqué quelques exceptions envers certaines compagnies où le thé ne goûte plus rien après seulement quelques mois après la date d’achat.) Pour les thés nature, c’est 6 à 12 mois pour les thés verts ; environ 18 mois pour les thés blancs, les oolongs et les thés noirs. Dans le cas des puerh, plus ils sont conservés, meilleurs est le goût.

Puis-je mettre mes thés dans le réfrigérateur ? Selon mes recherches, certains entreposent leurs thés verts japonais et certains oolongs (les plus délicats) dans un réfrigérateur. Mais je dirais que les opinions sont assez mitigés : certains sont d’accord, car la conservation peut être prolongée ; mais ceux qui s’y opposent disent que la condensation peut nuire au thé. Et dans mon cas, seulement le matcha est au réfrigérateur. Je n’ai pas encore pris de décision sur l’achat à cause du budget, mais aussi parce que je crois que je n’ai pas fini mes recherches.

Je ne parlerais pas du cas des puerh. Je manque un peu de connaissances sur le sujet et je (re) commence à peine à m’informer sur ce sujet. De ce que j’ai vu sur le Web, par contre, plusieurs entreposent leurs galettes dans un cellier avec un petit appareil pour contrôler l’humidité. Si vous êtes intéressé par le sujet, je mettrais à la fin de l’article des liens pour lecture.

Maintenant, parlons du rangement. J’ai mentionné plus haut que le thé a plusieurs ennemis : la lumière, l’humidité, l’air, les odeurs et la chaleur. J’ai aussi suggéré de ne pas mettre vos thés dans la cuisine. Ce qui va suivre, c’est comment moi j’ai rangé mes thés. C’est subjectif et personnel, mais vous pouvez vous en inspirer.

D’abord, et je l’ai mentionné, mes thés sont dans mon bureau : d’un côté, il y a les thés nature et de l’autre, les thés aromatisés. Récemment, j’ai réorganisé mon espace de travail (d’ailleurs, je n’ai pas terminé). Avant, mes thés étaient dans un meuble pour télévision. Il y avait beaucoup d’espaces, mais avec le temps, c’était le désordre pour se retrouver (autant pour les thés que pour les accessoires) et ce n’était pas pratique de devoir se pencher à chaque fois.

Avec l’aide de mon conjoint, j’ai fait des recherches afin de trouver une solution. Au départ, je voulais acheter une bibliothèque afin de mettre mes thés dans la partie cachée et mes accessoires plus haut et présenter comme décoration. L’inconvénient, c’était la profondeur et selon mon conjoint, j’allais me retrouver avec le même problème pour chercher du thé.

Nouveau meuble pour ranger mes thés et accessoires de thé

Alors, il a suggéré une commode pour homme. Celle que j’ai trouvée arrive à mes épaules. Il y a 2 petits tiroirs où d’un côté, j’ai mis mes coupes et de l’autre les petits accessoires ; un gros tiroir pour le thé et trois tiroirs pour les accessoires. Le seul problème que je vois pour le moment est le repérage de mes coupes. Ils sont rangés dans du papier de soie. Je songe peut-être à poser un collant qui décrit la coupe. Sur le dessus, je n’ai pas encore décidé ce que j’allais mettre comme décoration.

Ensuite, sur ma table de travail, je songe à mettre un plateau avec tout ce qu’il me faut si je veux boire du thé « sur le pouce ». J’ai assez d’espace, mais cela va dépendre de mes deux petits métiers à tisser.

Et quant aux thés aromatisés, c’est encore le désordre ! Ils sont actuellement dans une vieille bibliothèque que je me sers pour ranger mes mangas et des accessoires d’artisanat. Je ne sais pas encore comment je vais les ranger. Vais-je acheter la plus petite commode et les mettre dedans ? Ce qui me fait hésiter, c’est l’odeur, et que cela s’imprègne dans le bois.

Finalement, il est bien important de connaître ce qui peut nuire à la qualité d’un thé afin de mieux le conserver et le ranger. Une fois que l’on a compris ces règles, il suffit de chercher des idées afin d’agencer le tout dans une pièce. Certes, ce n’est pas la première fois que je change de rangement, mais c’est agréable, et apporte du changement.

Sources et autres lectures :
– Lupicia: Comment bien conserver son thé (voir lien dans le texte)
– Tea Squirrel: Storing tea in the fridge (en)
– Tea Guardian: Storing tea in a freezer? (en) [conversation sur un forum]
– Shennong: 5 mistakes everyone makes when storing tea and how to correct them (en)
– Teavivre: The storage of Tea (en)

---------------------------------------------------------------------------
Notes
  1. Source: Lupicia – Comment bien conserver son thé? – Consulté le 21 juillet 2020[]
---------------------------------------------------------------------------

Vous pourriez aimer aussi

1 Commentaire

  • Répliquer
    Paul Brunelle
    22 juillet 2020 à 14:10

    Wow! Excellent article! J’aime bien!

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.